Association Jean Carmignac

AccueilFrançais Thèmes Historicité des Évangiles

La maison de Saint Pierre à Capharnaüm


décembre 2013
Auteur :

Marie Christine Ceruti

Vue aérienne (il s’agit de l’édifice octogonal qui correspond aux vestiges de l’église du Vème siècle bâtie sur la maison de l’apôtre). Et dessin.
Nous voyons bien sur le dessin réalisé à partir des données archéologiques que la maison se trouvait sur la rue principale de la petite bourgade mais que sa porte n’était pas dans l’alignement. Il y avait devant elle comme un « renfoncement », un petit espace.
Voilà donc comment s’explique ce passage, apparemment inutile, de l’Evangile de saint Marc (2, 2) :
« et il se rassembla beaucoup de monde au point de remplir ce qu’il y avait devant la porte. »
Photo : Garo Nalbadian
Dessin : J.-L. Mennetrier, in L’art paléochrétien,
Zodiaque-Desclée De Brouwer, 1998.



Merci pour les cotisations 2017 et merci à celles qui vont suivre… Nous en avons besoin.

Nous arrivons à maintenir la cotisation à la somme modique de 15 euros (7 euros en cas de nécessité) en vous rappelant que sans elle, ni le bulletin ni le site ne peuvent exister, ni, bien sûr, aucun développement de la diffusion ou du site. Envoyez votre chèque rédigé au nom de "Association Jean Carmignac", à l'adresse de notre siège social :

Association Jean Carmignac (chez Editions F.-X. de Guibert), 10.rue Mercœur, 75011 Paris.

(Notez bien cette adresse qui est à la fois notre adresse postale et celle de notre siège social.)
Voici les indications nécessaires pour les adhérents qui désirent utiliser nos IBAN et BIC pour leur cotisation ou leurs dons :
N° de compte : 44 655 98B – Domiciliation : La Banque Postale, Centre Financier : La Source.
IBAN (Identifiant international de compte) : FR73 2004 1010 1244 6559 8B03 396.
BIC (Identifiant international de la banque) : PSSTFRPPSCE.



Trois articles récents


Le Titulus crucis

En 1997, l’historien allemand Michael Hesemann décida de mettre le Titulus crucis à l’épreuve de la science. Il s’est intéressé à l’écriteau qui – bien évidemment découpé par Hélène – porte toujours les mots « I. NAZARINUS R... » en écriture inversée (certainement pour imiter le mode d’écriture sémitique) et en trois langues : l’hébreu, le grec et le latin. Avec l’aimable autorisation de...
Les noces de Cana

Françoise Demanche - Bulletin N° 4


Les noces de Cana Sur la lancée de Bultmann, certains exégètes ou soi-disant historiens de la vie de Jésus, ont voulu enlever aux noces de Cana son statut de miracle, le premier accompli publiquement par Jésus. On nous dit qu’il s’agit là d’une parabole destinée à illustrer cette vérité qu’une nouvelle alliance venait remplacer l’ancienne. Or quel argument nous donne-t-on pour étayer cette...
Powered by Cryptos Advanced System